mardi 26 février 2013

Happy Birthday et glycémies...

Bon, dans mon titre t'as tout...

Aujourd'hui, j'ai 30, non 18 ans... euh bon ça va j'ai 35 ans... l'âge de raison comme on dit, l'âge des premières rides ...

A minuit pile mon cher et tendre m'a réveillé en chantant "happy birthday to you", avec une assiette de moelleux au chocolat qu'il venait tout juste de faire et un verre de lait...

Du bonheur à l'état pur, mais une belle glycémie à 1.85 ce matin malgré un gros bolus ...
Bref, voilà, Happy Birthday et moelleux au chocolat, ce n'est pas compatible du tout...

C'est dit, foi de Céline, s'il ose m'en refaire pour mes prochains anniversaires, je serai faible et j'en mangerai...

La recette vous tenterait elle?


lundi 25 février 2013

"Sportivons" nous...

Avec cette grisaille, hormis rester le fessard sur son canapé, ou se gaver de chocolat chaud (brrr fait froid), je ne vois pas trop... bon, j'avoue,  ça aide pas à bouger mon corps flasque de maman d'un grand de 7 mois...

Je te parlais l'autre jour, de Pilates et de Salsa...
Bon, je vais faire la part des choses, et choisir surtout la Salsa, parce que j'aimeeeeeeuh... (clin d'oeil au salon de l'agriculture, et à mes blondes d'Aquitaine, dans le champs d'à côté.). Puis le Pilates avec ma main, euh bah c'était dur, alors que la Salsa était super agréable...

Je te mets dans l'ambiance, il fait chaud, ça sent la chaleur cubaine (fermes les yeux ça va t'aider), et des couples de danseurs se mettent à danser sur un air de Salsa. En fermant encore un peu les yeux, tu peux voir Patrick Swayze danser et les percutions qui résonnent  de plus en plus forte et de plus en plus envoutante...

Bref t'aimerai y aller, mais tu sais pas danser, en fait moi aussi j'en rêve. Du coup, mes cours c'est avec CoachClub que je les prends . Et finalement, danser dans son salon, bouger son corps ça fait du bien...
Perso, j'ai choisi la Salsa Solo, mais je rêve que mon cher et tendre, me dise : "on laisse pas bébé dans un coin", euh non, là, je me rejoue la scène finale et mythique de Dirty Dancing... bref,  je rêve qu'il me dise "ok, j'apprends avec toi". Ah là là je rêve...

Pour l'instant, je me contente, de te faire partager ma découverte. Et je t'invite Lectrice à me rejoindre avec une promotion : 1 mois acheté = 1 mois offert


Pour en bénéficier, c'est simple, tu t'inscris sur le site ici , tu peux tester si tu veux pendant 15 jours, et surtout, n'oublies de mettre lors de ton paiement ce code:  BLOGCOACH1 pour bénéficier de l'offre avec http://www.coachclub.com .


Et pour te donner envie, voici la vidéo qui te présente la Salsa:


Allé, moi je m'y remets cet après midi, car mon fils fait la sieste...

samedi 23 février 2013

Oyé oyé, je sais ENFIN ce que j'ai ...

Après 2 bons mois à croire que j'ai une belle entorse du poignet, après 2 bons mois à souffrir un peu, beaucoup et terriblement beaucoup, après avoir testé deux attelles, vidé deux tubes de crème anti douleur, et avoir cassé les oreilles à mon chéri sur mon "bobo" de la main, le verdict est tombé : j'ai une Tenosynovite du pouce.
 
  Après une nouvelle radio et une écho, je sais maintenant pourquoi je souffre, et surtout pour combien de temps j'en ai.

Du coup, voilà, lectrice, lecteur, j'ai une Tenosynovite du pouce...
Cela te parle pas, je comprends, moi non plus je te rassure. Avant, j'étais la Reine de l'entorse, la Duchesse de l'Algodystrophie (os poreux), la Princesse de la tendinite... et là j'innove, je fais dans le tendon. Pffff, je suis maudite...
 
Au niveau traitement, parce que parlons en... c'est du basique: orthèse du pouce et poignet, crème type anti inflammatoire avec corticoïdes en application , et surtout  kiné, histoire de récupérer un peu de mobilité. 
Quoiqu'il arrive, une visite chez un chirurgien s'impose pour moi, et je dois certainement me faire opérer dixit toubib et radiologue. 
Mouais, ça me réjouit que moyennement, comme tu l'imagines...
 
Je vais attendre la fin de la kiné (6 mois), pour voir ce que je peux faire et si je peux récupérer de la mobilité. Imaginez vous, entre le pouce et le poignet,  je ne tiens rien, mon pouce sort de son axe, je hurle, je crie, mon fils se marre, et mon mari fait semblant d'entendre ma douleur, ingrats qu'ils sont... 
Au quotidien, c'est l'horreur. Je suis droitière, ouf, là, j'ai bobo à mon poignet gauche . Mais figures toi, qu'on fait moult choses dans la journée avec ses deux mains. Genre manger, avec un couteau ET une fourchette. Genre, faire la vaisselle, ou même s'habiller (essaies de monter un pantalon avec une main). Puis, c'est surtout galère, pour m'occuper de mon fils. Je hais ces fichus pyjamas à pression plastoc, je maudis, ses couches, et je déteste le liniment de 500ML et les petits cotons pour la changée.  J'adapte ma façon de porter mon fils, en mettant la main entière sous le popotin de mon fils, en craignant, de le faire tomber à chaque fois. Pfff c'est la mouise, c'est tellement bien de pouvoir se servir de ses deux mains, et surtout de ne pas souffrir à chaque mouvement, ou de ne pas griffer le rejeton, avec la partie dure du schmilblick...
Mais relativisons, cela pourrait être pire, moi au moins je sais que ce n'est pas définitif...
 
Ce qui me fait peur, c'est vraiment la chirurgie. J'ai lu beaucoup de témoignages de personnes qui ont eu de nombreux problèmes,  et qui surtout ont eu un gros échec opératoire, avec perte de la pince etc... Du coup, je vais prendre mon temps, voir des chirurgiens, et consulter le chirurgien qui m'a opéré des chevilles... 
 
J'ai trouvé ceci sur wikipédia concernant la Tenosunovite: 
 
"Certaines pathologies communes (banales) seraient également connues pour être « prédisposantes » : qu’elles soient inflammatoires (polyarthrite rhumatoïde), métaboliques (diabète) ou hormonales (hypothyroïdie) ."
 


 
Et de façon plus détaillée:
http://www.clinique-yvette.com/fichiers/dequervain1.jpg
Détails ici : http://www.clinique-yvette.com/pages/fiche-info.php?id=1&dep=2

Donc, il faut que je vois s'il y a vraiment un rapport entre le diabète et mon problème au poignet.

Rassures toi, c'est handicapant certes; Douloureux,  ça, c'est ultra vrai, mais je peux quand même faire du sport, dixit ma généraliste ce matin. Ouf, j'ai eu peur, parce qu'avec la douleur, mes glycémies ont fait un sacré bond, et du coup, j'ai augmenté mon insuline  et surtout repris un bon kilo (pfffffffffffffffffff fais chier suer!!!) ...  

Puis, il faut que je te parle de sport, car  j'ai testé le Pilate et la Salsa chez CoachClub, et qu'il faut vraiment que je t'en parle.  Prochain post sportif, si mon internet résiste à la neige qui tombe depuis cet après midi... 



vendredi 22 février 2013

Sophia et moi...

Il y a une quinzaine de jours j'ai reçu un courrier de la Caisse  d'Assurance Maladie cette petite brochure:

Je ne connaissais pas le service Sophia.

Lectrice, Lecteur, il y a quand même une chose qui me choque. C'est la confidentialité de mes problèmes de santé. Suis je cataloguée "Diabétique"  au point qu'on me fasse parvenir ce petit dépliant, avec le questionnaire et tout le tintoin. Je fais donc partie d'un fichier, non sécurisé, puisque hors service du "contrôle médical". Et ce fichier, peut donc être diffusé, vers d'autres applications, et faire l'objet de promotion de tel ou tel chose, en l'occurence, ici, le service SOPHIA.

Je ne me cache pas, je suis DID. Je ne me fache pas, car je suis DIABETIQUE pour de vrai. Mais je n'aime pas,  recevoir ce genre de document, qui transit comme ça, avec certaines données confidentielles, comme le numéro de sécurité social, la pathologie évidente car inscrite et tout et tout et tout ... 

Bref, j'ai rempli et  renvoyé le document,  et on verra ce que ça donne pour ce super suivi annoncé, bah oui, parce que c'est bien connu, nous les personnes avec des maladies chroniques, on a pas de suivi ...
Alors si tu veux en savoir plus, je t'invite à visiter ce site : http://www.ameli-sophia.fr/


vendredi 15 février 2013

retour à la civilisation...

Depuis lundi soir, plus d'internet...

Lectrice, Lecteur, eh oui, je réside au fin fond du Béarn, et mon village n'est pas raccordé à l'ADSL.
Oui ça existe encore...
Du coup, nous passons par le WIFI. La borne Wifi de la ville est aussi l'antenne des fournisseurs de réseau portable du village.
Lundi dernier, grooooossss grossssssss orage, genre, apocalyptique, et du coup,  tout le système a grillé et donc, j'étais coupée du monde... 

Vivement que le beau temps revienne, je te le dis !!! ...

Réflexion: peut on encore vivre sans être connecté?

C'est un fait, moi je n'y arrive pas, c'est définitif...

dimanche 10 février 2013

Doudou a une pompe...

D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours dessiné, gribouillé ou caricaturé. 
Ma mère a été submergée de dessins de soleil, de mer, de plage... en bref, de vacances sur papier...

A l'école, certains prof me laissaient dessiner sur une feuille à côté, car ils savaient que c'était automatique, que cela me permettait de me concentrer. De toute, façon, même s'ils me l'interdisaient, je dessinais autour de mon cahier/feuille, des petits coeurs, des petites flèches des trucs et des bidules. Au travail, c'était pareil, un bout de papier, et hop, un petit dessin... c'est pour ça, que j'ai finalement fait un Bac Arts...

 Je suis Lectrice, Lecteur, une gribouilleuse folle, hier, j'ai attaqué, ces petits nounours, en surfant sur des sites de diabétiques, et à mon avis, en pensant très fort à mon fiston, et aux enfants diabétiques.



Puis j'ai dessiné ces nounours "doudou"  essentiellement pour mon fils. Pour essayer de lui faire comprendre pourquoi j'ai une pompe et pas lui.
Pas pour tout de suite, car il est trop petit, mais d'ici un petit moment, il sera curieux.
Souvent, il joue avec ma pompe, un jour les questions viendront (voir dernière brève de pompe)...
Donc, j'ai dessiné ce petit doudou, avec une pompe...
Bah oui, un doudou avec une pompe ça existe...



Dans mon esprit tortueux, j'ai même imaginé un nounours qui était malade.

Ce qui m'a fait penser aux tout premiers symptômes que l'on ressent  au début de la maladie: la fatigue, la soif, l'envie d'uriner... qui passent parfois un temps, puis réapparaissent, sans qu'on s'en aperçoive. Et qui leurrent bien des parents, ne sachant pas pourquoi leurs enfants sont si mal.
J'ai imaginé ce doudou malade, avec tous les questionnement qu'on peut se faire "comment", "pourquoi" "parce-que"... etc...


Mon fils me posera un jour la question...
Mon fils sera peut être un jour diabétique (3% de malchance)
Mon fils rencontrera peut être des enfants diabétiques...
En bref, j'aurai des réponses à lui apporter.

Quand j'ai eu fini mon gribouillage, je me suis demandé, pourquoi ne pas continuer mes petits dessins, donc, même si je ne suis pas une super pro du crayon, même si ma tablette graphique ne me sert que pour "paint", je te dis Lectrice, Lecteur, "la suite au prochain gribouillis"...
Tous ses contes sont disponible ici



Et pour rester dans les nounours malade et surtout diabétique, je vous présente, un petit livre de Ginette Legendre que j'ai trouvé après avoir terminé mes dessins, ce matin, en tapant "livre enfant diabétique" sur Google. Et promis, j'ai trouvé son livre bien après le dernier coup de crayon gris de sur mon bloc note...

C'est une ancienne infirmière, qui écrit de jolies histoires pour les enfants malades ou pas... et surtout pas seulement sur le diabète, mais aussi sur la handicap ou même sur l'abus sexuel (voir le conte "la Cane abusée")...

J'aime bien le style enfantin, j'aime bien l'idée de dessiner au crayon de couleur...


Y a pas de mal à se faire plaisir...

J'inaugure une nouvelle rubrique: Les petits plaisirs du dimanche... 

 

Où je vais te faire découvrir des petites boutiques, des petits blogs, des petits instants de bonheur, histoire de parler d'autre chose que du diabète (enfin presque)...



Quand je dis, qu'il n'y a pas de mal à se faire plaisir... bon là t'as compris, je te parle de gourmandise, ultra sucrée et multi calorique de chez Pimp And Pomme... visuellement seulement...
J'ai découvert son blog   en surfant pour trouver des idées de recettes de Bento (popote du midi pour mon cher et tendre) que tu peux voir ici, et je suis tombée sur sa boutiquette de créations de bijoux.
J'avoue que je trouve qu'elle a beaucoup de talent. 

C'est de la gourmandise que l'on peut consommer sans modération..

 

Donc voilà, ami diabétique ou non, tu l'as compris, il n'y a pas de mal à se faire plaisir...


vendredi 8 février 2013

Point SPORT du vendredi posté le samedi...

Après l'arrêt pour cause de nez bouché
Après l'arrêt pour cause d'intempéries qui arrêtent internet (neige pluie et vergla) merci fournisseur à la noix...
Après autant d'excuses que je peux en donner... Et ça, tu vois  j'en ai deux vite trouvée, mais je peux continuer...
J'ai repris le chemin du stretching hier, parce qu'il faut quand même bouger mon popotin ...

Bon il faut que je te dise que mon fils a moyennement apprécié le temps passé devant mon écran et devant ma coach, et que j'ai eu droit à une crise de nerfs. Heureusement, depuis mon "rhub" j'ai les oreilles un peu bouchées, et je ne l'entendais qu'à moitié. Et heureusement que j'avais programmé une séance d'une demi heure... parce qu'une crise comme celle là, avec une heure de Yoga, ça l'aurait pas fait... l'essentiel étant de se DETENDRE aussi. Note pour la prochaine séance : coucher"petit père" pour la sieste...

Donc, voilà, je suis HEUREUSE  de pouvoir continuer à pratiquer le Stretching via CoachClub... HEUREUSE d'avoir mon jeans post grossesse qui ferme beaucoup mieux...Tu remarques que j'ai pas parlé des fringues de grossesses que j'ai rangé ouf, il était temps. C'est vraiment les abdominaux qui se remettent en place... et ça j'aime.

Comme tu l'as vu à droite, j'ai perdu un peu plus d'un kilo, (presque 2 aujourd'hui) youpi, c'est chouette...
Allé on continue et la semaine prochaine, on prend de la bouteille, on augmente la difficulté...


Les Sodas light et compagnie...

Qu'ouïe je? qu'entends je?Que lis-je?

Le soda light   serait mauvais pour la santé... il ferait même augmenter les risques de développer un diabète... et blabla et blabla...

Non, mais comment ça, Lectrice, Lecteur tu peux le croire toi?!

On parle de soda light là, l'anti grise mine d'un régime, le "déculpalisant liquide" qui accompagne un burger frittes, la boisson préférée des filiformes et autres "attentionneux"de  leur corps, et le précieux breuvage pour celles et ceux qui ne trouvent pas louange à  "in vino veritas"...

Un peu de recherche sur le web pour en savoir un peu plus que les 3 secondes d'info à la radio sur l'étude ... 
L'étude. Les chercheurs de l'Inserm ont suivi 66.188 femmes françaises âgées de plus de 40 ans pendant 14 ans, de 1993 à 2007. Il en ressort que la consommation de sodas "light" est associée à une multiplication par 2,3 du risque de développer un diabète par rapport aux femmes qui ne consomment pas de boissons sucrées  tandis que la consommation de boissons sucrées ordinaires multiplie ce risque par 1,5. 

Source www.europe1.fr 


Déjà, Mr Europe 1, t'as écris que c'était des "boissons sucrées" tu t'es un peu trompé en réécrivant le résultat de l'enquête. Donc, déjà t'as pas de sucre dans le soda light c'est de l'édulcorant ou un truc du genre sinon, comment faire un soda 0% ... Puis j'ai corrigé les fautes d'orthographe (oups j'en fais plein, mais moi, je suis pas journaliste).


Bon, je continue mon investigation, et je trouve ce petit film qui concerne l'étude Inserm:


Blabla blabla et blabla ...
Et là, une phrase m'interpelle:

Une femme qui consomme1 bouteille par semaine de boisson light, augmente de  60% son risque de diabète.

Mazette, tu te rends compte, 60%... 
C'est énorme.  Imagines Lectrice, Lecteur, l'impact sur la santé. Certains régimes prônent même la consommation de soda light.

Je suis surprise que le résultat de cette enquête effectuée, de 1993 à 2007, ne sorte que cette année. Remarques, entre le scandale du Médiator, la pilule de 3ème génération et la Diane 35 pour l'acné détourné pour la contraception, je comprends, que trouver un moment idéal pour faire passer l'information n'est pas facile.

 Je ne suis pas étonnée par le résultat. Car je m'étais penchée sur la question l'an dernier lors de ma grossesse, et j'avais cessé de boire toute boisson light . Qui selon une autre étude, pouvait provoquer des fausses couches précoces ou un accouchement prématuré. 
Et j'avais également lu l'an dernier déjà, l'article du Parisien sur les sodas qui nuisent à la santé et où les risques cardio vasculaire  seraient augmentés de 61% d'après l'article  , que tu peux lire ici .
Ou encore  cet article  dans Futura Science de  2011, qui parle d'une étude de l'université du Texas  qui m'avait surprise à l'époque car elle  "a révélé que les participants buvant deux sodas lights ou plus par jour gagnaient 70 % de graisses abdominales en plus par rapport à ceux qui n'en buvaient pas."

Moralité :
"Après boire ou conduire, il faut choisir", après la lutte contre le sucre et le sel, nous voici avec un énième commandement nutritionnel:

Le  soda light tu banniras ou ta santé tu perdras ... 


Donc, voilà, moi je te dis ce que j'ai fait, j'ai investi dans un Soda Stream. Et quand je veux me faire une boisson  à bubulles style Orangina, je presse une orange ou deux, je mets un peu d'eau et hop "au bulleur"... Tu peux faire  d'autres boissons naturelles sans sucre, comme la limonade maison (citron pressée), une menthe à l'eau (menthe fraiche ou thé à la menthe) etc ... Et surtout, ne pas oublier de boire de l'eau tout au long de la journée...




mardi 5 février 2013

Brève de pompe

Rien de plus beau qu'un câlin de mon fils, qui s'endort...

 

Sa tête posée sur mon épaulede plus en plus lourde...

 

Mon fils, joue systématiquement avec ma pompe en tortillant la tubulure dans tous les sens...

 

La pompe nouveau "doudou" de mon Bibou d'amour..

olà...

Lectrice Lecteur, je suis de retour...

Bon, je n'étais pas partie loin, je n'étais pas non plus loin des blogs que je lis tous les jours...
J'avais juste quelques rendez vous médicaux, un petit zozio qui chante toute la journée, et une bonne crève qui m'empêche de bien respirer donc, pas de sport depuis vendredi, et un diabète vraiment déséquilibré. Pffff c'est n'importe quoi, "shame on me".

Alors en résumé, pour faire le point sport, j'ai continué le Yoga, que j'aime beauccccouppp.Les bienfaits sont immenses et je m'en rends compte, mais  ce sport nécessite d'avoir une bonne respiration. Je peux vous dire que mon ventre retrouve un peu de fermeté, et ça c'est vraiment génial. 
Je reprendrais mercredi, normalement ça ira mieux.
Côté positif encore, la perte de poids, un kilo... depuis que j'ai commencé.

Côté diabète, beaucoup de hauts, suivi de bas, un peu ingérable au niveau insuline, un peu énervant voir extrêmement fatiguant. Je pète la forme et pfff, je suis une larve d'un coup.
Donc, voilà, tu l'auras compris, l'hiver , le mauvais temps, les crèves, les grippes, les gastro, pour un diabétique, c'est pas l'extase... bon tu me diras, ça l'est pour personne. Sauf que chez nous les diabétiques, outre la maladie, on doit gérer les glycémies, et là, c'est choc des Titans, la guerre de Troie,  et la conquête spatiale en même temps.

L'an dernier, un rhume m'a conduit à une pneumonie et une hospitalisation, donc je suis vigilente...

Vitaminez vous bien, et bonne journée.