mercredi 30 janvier 2013

Histoire brève de Cathé...

Ce matin, je passe l'aspi dans le salon.
Je remonte les chaises, passe sous la table, sous le canapé, dans les coins, un peu partout.
Et là, patatra... j'arrache mon cathé d'un geste rapide et douloureux avec le manche ...

Moralité, ne pas clipser sa pompe à la poche d'un jeans, ne pas mettre un tee shirt court, et surtout, ne plus passer l'aspirateur  quand on a une tubulure d'un mètre qui dépasse de son pantalon

mardi 29 janvier 2013

Point remise en forme du Mardi: Yoga

Et c'est partie pour du Yoga.

Après le Stretching et ses bienfaits, c'est décidé, je continue à bouger mon popotin, à essayer de retrouver mes muscles recouverts d'une vague de cellulite monstrueuse, telle une gelée anglaise...

Dans ma tête, « touyoutoutyou » en boucle, bah oui, on se refait pas, je suis une femme issue des années 80 ...

Je me glisse dans un legging où je clips ma pompe dans le dos, un tee shirt un peu large qui recouvre même pas mes hanches . 
Eh ouiiii, pas besoin de cacher le bourrelet, je suis à la MAISON, et pas dans une salle de sport ou le renouveau du fluo pourrait éblouir mes yeux. T'as vu ça Lectrice, Lecteur, cet été que du fluo partout... brrr j'en frémis d'avance...
J'attache mes cheveux en queue de cheval, on ne sait jamais, s'ils décident de partir au galot devant la difficulté...
Je reste pied nu (pas eu le temps de chercher mes baskets au fond du placard à shoes).
Je suis une guerrière, une vraie de vraie ...
J'attaque le Yoga...

J'en ai souvent rêvé en voyant tous les magazines féminins venter les bienfaits du Yoga, avant ma grossesse. 

J'ai même testé quelques positions vu dans un magazine de futures mamans préparées par Adeline Biondieau, à la maternité, quand seule, dans ma petite chambre, avant la césarienne, je tournais en rond. J'avoue que j'avais qu'une peur, c'est de me retrouver avec tout le staff rentrant dans la chambre et se moquant de moi ou  me sermonant alors que je ne devais pas bouger du lit ...

Bref, le Yoga et moi, c'est une histoire, qui commence avec un livre dans la bibliothèque de ma mère. Une ultime tentative pour atténuer mes crises d'adolescente boutonneuse et rebelle, ou volonté de m'initier à ce sport, je ne sais, j'hésite. Il m'arrivait de tester une ou deux positions histoire d'essayer de me détendre, mais je n'étais pas réceptive à l'époque, je préférai me déhancher sur les musiques de boys band (shame on me) ou sur la Dream (re-shame on me)...

Donc me revoilà, devant mon écran avec « ma » coach de CoachClub, seule, sans mioche hurlant ou jouant avec un jeu bruyant, et sans mari moqueur, trop méchant, pour 60 minutes de Yoga.

Je pars chercher mon tapis de yoga, que j'ai acheté il y a longtemps  pour trois francs six sous, et qui est resté à se morfondre au fin fond du grenier.
Je pousse le canapé, histoire d'avoir un peu plus de place.
Ayé, je peux commencer ma séance de 60 minutes.  
Je trouvais qu'une heure, c 'était un peu long surtout au début. 
Mais finalement ça passe vite, que je suis surprise d'avoir presque tout réussi, d'avoir tenu sans abandonner, même si certaines positions étaient compliquée. 
Je suis trop fière de moi... 


Je suis détendue, mais épuisée, bien plus qu'après 30 minutes de Stretching ...

Salutation au Soleil
Ce que j'aime, c'est le travail sur la respiration. D'un naturel très tendu, vraiment très très tendu si tu l'as pas compris, cela va me permettre de m'apaiser (enfin j'espère) en apprenant à respirer convenablement. Puis, en travaillant sur le bas du ventre et sur l'oxygénation par la respiration, peut être que l'insuline sera mieux absorbée par le corps.
On verra sur le long terme mais pour te résumer le cours, nous avons fait des exercices de bases, ce qu'on appelle" la salutation au soleil".  Pas compliqué comme ça, en regardant l'image, sur ta gauche...
Pour être  honnête, certaines positions n'ont pas été facile à réaliser, car elles nécessitaient les deux mains, et comme tu le sais, je souffre d'une fichue entorse du poignet . Mais je me suis adaptée avec mon attelle. J'ai pas vraiment de courbatures, par contre, j'ai  bien senti certains muscles jusque là insoupçonnés. Mon point super positif, c'est que ma glycémie a baissé durant les deux jours suivant et que j'ai dépensé 200 kcal.
Donc à continuer... 
 

En hospitalisation, j'ai eu droit aux cours avec un kiné, qui consistaient, soit à faire du vélo "d'appart", soit   à marcher avec le troisième âge, là je rigole pas , c'est du vécu. 
Et franchement, bien, que je me traînasse joyeusement pour la première hospitalisation avec Bernadette, Daniele et toute la clique de vieillardes veinardes sportives du dimanche, ramasseuses de champignons, et furies du tricotage, avec une moyenne de 75 ans bien tassée et diabétiques depuis un demi siècle,  ça ne me donnait pas envie de bouger, ni même de sortir de ma chambre pour les nombreuses hospitalisations suivantes. 

Donc le Yoga et le sport  à la maison, j'aime ...
Allé, rendez vous vendredi pour un nouvel essai, un nouveau sport,et surement un point alimentation ...
  


lundi 28 janvier 2013

Pompe qui pompe car pas très écolo...

Bon, je suis sous pompe, je te l'ai déjà dis.
Je suis chanceuse d'être en France, et d'avoir l'intégralité de mes soins pris en charge à 100%. Que cela soit pour l'insuline, où un stylo coûte en moyenne 96 €,  ou pour les cathéter  et même les piles de ma pompe.
Chanceuse Lectrice, Lecteur je te dis, je suis chanceuse...
 Car ce mois ci, mon prestataire pompe a facturé les 6 derniers mois à la Sécu, et "ouhtch" ça ferait mal, si je devais payer de ma poche les quasi 5000€, plus la visite de l'infirmier, plus la location de la pompe etc ... 
Bref, ça  se justifie, car toutes les 3 semaines, j'ai ma petite Julie, qui me téléphone, pour me demander combien de cathéter, de poche (compresses and co), de piles et tout le tintouin, je veux. J'ai même pas à me déplacer, je vais juste à la boite aux lettres.
Bref, je reçois donc des colis avec tout plein de  trucs et de machins, ça change des factures, et ma factrice doit croire que je dévalise les magasins de VPC (vente par correspondance), car à chaque fois, ça l'oblige à sortttttttir du véhicule, à mettre le colis dans boite (si  je suis pas là) ou à venir sonner chez moi "DRING DRING c'est les étrennes la factrice"...

Et pour te faire comprendre pourquoi dans mon titre, je te parle d'écologie. Il te faut savoir comme le petit dessin ci dessous te l'explique en image, que l'on change en moyenne nos cathéter tous les 3 jours. Cela nous évite moult injections , "qui pique et pique " .


Mais voilà, la pompe c'est BEAUCCCCCCCCOUPPPP plus de déchets qui ne partent pas tous dans nos chers poubelles de tri sélectif, et qui remplissent vite nos "yellow box" ou boites à déchets.




Pour te présenter un peu mieux  la pompe, il y a :
un réservoir où il y a l'insuline, une tubulure, une canule et un bouchon qui te permet de prendre une douche, un bain à la plage, ou de te débrancher pour les câlins par exemple. Hé hé hé, diabétique, pas bonne soeur...
Et je dois te dire que c'est à usage UNIQUE.
Tu remplies, tu branches et hop, tu jettes.
J'ai rencontré des personnes à l'hôpital, qui prennent des risques d'infection en gardant la même canule et tubulure, pendant 1 semaine ou plus en rechargeant simplement le réservoir. Tout ça pour éviter de se repiquer..... c'est pas bien ça, et je parle même pas de l'asepsie !!!



Donc, en gros, quand je change ma pompe, tu as tous ces déchets à jeter dans une poubelle . Donc tu tries. Par exemples, le machin bleu ça pique donc, poubelle jaune, la tubulure, la canule etc, poubelle jaune... et tout le reste poubelle noire. C'est pas recyclable.

Ouais, ça c'est ce qu'on dit, parce que franchement, le plastic ça pourrait aller dans la poubelle recyclable. Mais ça, a priori on s'en fiche de sauver les baleines, la déforestation, les pingouins et tout le tintouin, tant qu'on se soigne.
Yellow Box for me ...

Honnêtement les petites boites jaunes, c'est vraiment la plaie. Les médecins et les pharmacies ne te les reprennent pas. Tu dois aller dans une déchetterie. Et là encore, c'est pas gagné, car la mienne, elle ne les reprend. Bref, quand je vais à l'hôpital, j'ai une valise rien que pour ça. Je l'ai signalé, mais rien n'y fait.




Donc, moi je dis:

 Monsieur Medtronic, pensez à la planète, pensez aux fleurs etccccc... et faites des emballages recyclables...

Monsieur Lilly, qui fait mon insuline, peut être que vous pourriez songer à faire un stylo recyclable, du genre des stylos en amidons de maïs, qu'on met dans un pot de fleur pour qu'il se désagrège et se transforme en engrais.

T'as compris Lectrice, Lecteur je m'arrache les cheveux à chaque fois que je change de cathéter. Je râle de ne pas pouvoir tout balancer dans la même poubelle, parce que si quelqu'un se pique, ou est en contact avec mes lancettes de dextro par exemple, je suis légalement RESPONSABLE. 
Sans parler des aiguilles, mais tout le reste franchement, on pourrait trier, et les recycler non?

Assumons  et revalorisons nos déchets...
Soyons malade et ECOLO, que diable !!!

Juste pour la petite histoire, normalement les déchets sont brûlés. Mais j'ai vu un reportage, où dans certains pays, ce sont les prisonniers sans gants, ni tenues de protection qui trient les déchets médicaux. Sans commentaire...


vendredi 25 janvier 2013

Biochimie and co...

Mais non t'as rien compris, je te parle pas de Biologie ou de CHIMIE...
Non, je te parle pas d'une matière scientifique dont je n'ai que faire... mais juste du résultat de mon HbA1c (hémoglobine Glyquée pour celles et ceux qui arrivent) qu'on appelle dans les résultats d'analyses "Biochimie"...

Je t'avais laissé en plein suspens samedi dernier, pensant que je serai au "repêchage" de mon "BAC glyquée", eh beh NOOOOONNNNNNNNN !!!

J'ai mon diplôme de la plus "assidue diabétique", un diplôme qui dit que je suis "stable", qui dit que mon traitement était le bon, et que je dois continuer, et reprendre mon basal et mes bolus, comme avant le  rendez vous avec Pépé Diabéto (basal : insuline diffusée sur 24h et bolus : insuline injectée lors de repas)...



Je suis tropppppppp contente.
Lectrice, Lecteur, voici mes résultats:
Bon, pour tout te dire, Lectrice Lecteur, normalement  pour être "normale", il  faut que j'arrive à être sous la barre des 6%, comme toi, si tu n'es pas diabétique...
bon, depuis 2009, cela n'est JAMAIS arrivé...
Mais j'yyyyy croissssss...



Alors, pour revenir sur le sport de ce matin. Je voudrais te donner des chiffres clairs : 1.51 ( dextro /pic pic du doigt) avant de commencer,  1.23  juste après et 0.98 une heure après. Et je te confirme que je n'ai pas de courbatures, ni de douleurs, que j'ai été toute la journée "détendue"...

Le stretching, le bébé et moi

Photo trouvée sur Femina
Après mon petit couac informatique,  j'ai donc commencé mon programme CoachClub aujourd'hui.

Comme je suis rouillée, par 8 mois de grossesse, 6 mois d'allaitement,  et tout autant d'excuses pour ne pas bouger mon corps. J'ai décidé d'attaquer doucement avec 30 minutes de Stretching, (j'augmenterai la durée des séances d'ici une quinzaine de jours).

Pour en savoir plus sur le Stretching, je t'invite à visiter ce lien où tous les bénéfices y sont décrits.

Les mouvements sont simples et sans douleurs, bien que j'ai quand même eu des difficultés vers la fin  pour terminer en boule avec mon corps...(repliée sur soi, en faisant une boule). Ma tête n'a pas voulu rentrer au creux de mon ventre, d'un autre côté, est ce que c'était vraiment sa place?...

 Je ressors apaisée et détendue, et c'est difficile avec un petit monstre qui a décidé de zapper la grasse mat', qui joue avec des jouets bruyants et qui demande de l'attention, beaucoupppppp d'attention...
Je lui ai donc fais suivre la séance, assis dans le youpala, et crois moi Lectrice, Lecteur, il a regardé toute la séance, sans détacher ses yeux de l'écran (c'est pas bien je sais). Je pense que c'est la voix apaisante et douce de la coach, qui le captivait.

Avant de commencer , j'avais vraiment peur que ma cicatrice de césarienne me fasse mal, et là, aucune douleur, même pas un pincement ou autre, comme si de rien n'était. Bon d'accord, je suis à 6 mois "post op", c'est cicatrisé, mais quand même, on a coupé sec dans le "bidou" pour sortir le petit monstre, et ça reste une chirurgie.

Point positif:  180 Kcal  de dépensées avec une séance de 30 minutes. C'est déjà ça...

Demain c'est Yoga et je vous ferai un nouveau point sport mardi, comme prévu (mardi et vendredi).




 





jeudi 24 janvier 2013

De retour à la civilisation...



Après 3 jours sans internet, sans téléphone, avec des coupures d'électricité qui ont duré plus de 4 heures par jour... me voici de retour... merci pour votre patience, et vos petites visites...
Je reprends les articles demain... 
(enfin demain, si le mauvais temps le permet)

lundi 21 janvier 2013

Touyoutouyoutou....

Eh non, je n'ai pas encore troqué mon legging et tee shirt noir pour le body fluo de  Véronique ou Davina, mais d'ici trois mois, je compte bien parader et peut être vous montrer une photo avant-après...

Eh non, je n'ai  pas encore attaqué mon programme sportif, car le lundi, je me transforme en fée du logis "C'est du propre".
Je sors les gants à froufrous, le pschitt, le balai, et hop, je fais la danse anti poussière, le karaté anti araignées, et la Zumba sur fond d'aspi.Et là, je brûle au moins 100000 calories.

Et si t'as pas encore compris, je me transforme en  Marie Poppins, et je troque le "Touyoutouyoutou", pour le "supercalifragilisticexpialidocious", ce qui fait rire mon fils, qui me suis avec son yoopala ...

Pas de sport pour aujourd'hui, par contre, j'ai composé mon programme, qui débute en douceur, avec du Yoga, du Stretching, et de la Relaxation... et se termine avec du Body Scultp, de la Gym Ball (ça tombe bien j'ai mon ballon de grossesse qui attend de sortir de sa cachette) et des Abdos Fessiers...

Pas mal, Hein?! 

"Bah oui, quoi, tu croyais quoi," que j'allais me mettre à faire des trucs dans mon coin sans queue ni tête?!
Je suis une" newsportwive"...

Et là, je te parle même pas du Pilates, de la Salsa Solo ou Duo (me reste à encourager Chéri Chéri de danser), et de l'Urban Dance
En bref, de quoi me faire un corps de déesse (dans mes rêves), de perdre du poids (ou pas), et de me la jouer Jennifer Grey avec Patrick Swayze dans  Dirty Dancing, sur fond de Salsa "Ohhhhhhh Ohhh Baby" ...

Là, je te vois surpris, ne sachant pas où je vais chercher tout ça...

Lectrice, Lecteur, comment, tu ne regardes pas la pub à la tv, où des gens font du sport chez soi? Non pas celle là, non pas la fille qui se déhanche sur de la musique... Mais la nana qui  fait du sport tranquillou chez elle, quand toute la famille est endormie...Ahhhhh t'as pas la télé, bon beh regardes cette vidéo alors :


Eh oui, je commence à faire du sport avec ...



Si t'étais comme moi, une/un aficionados du sport le matin très tôt sur Direct 8 (devenue D8 et exit le sport), comme moi, tu cherches à travailler un peu seule/seul pour ne pas montrer tes vilains bourrelets  ou ta cellulite mal placée. Ou comme moi, que tu cumules, bébé, isolement rural et peur du ridicule...
CoachClub, c'est pour toi...

Donc, en résumé, me voici partie avec une vraie équipe, un vrai suivi, et des objectifs réalisables à MON rythme. C'est facile, tu mets à jour ton profil. Tu vois ton évolutions, les calories dépensées etc via tes "stats", et tu programmes ton agenda, pour que tu t'organises de façon à ne pas oublier ta séance.
Le point positif, c'est le profil santé, qui est vraiment bien fait, le matériel que tu as en ta possession... logique, on a pas tous des altères à la maison...
Et  c'est parti mon kiki ...

Donc, voilà, comment je vais faire pour devenir une sportive presque accomplie. J'avoue, que j'avais vraiment envie de me mettre au Yoga (Papa si tu passes par là, ne t'inquiètes pas, je ne finirai pas comme Serge dans sa secte)...


Je te retrouve donc Lectrice, Lecteur, tous les mardis, et tous les vendredis pour un point sportif. Ou je noterai mes progrès, mes essais, mes éclats de rire (ça, c'est sur), mes douleurs (ah beh là, je vais pas y louper), et surtout l'évolution de ma glycémie, parce que c'est un peu l'objet de mon blog.

Et si t'es tenté par mon expérience, ou si tu veux toi aussi t'y mettre, ou partager des idées sportives,  voici mon mail :
maviemondiabete@gmail.com





dimanche 20 janvier 2013

Au fait...

Au fait, merci Lectrice Lecteur de passer sur mon blog... 
Hier on a franchi la barre des 1000 visites ...
1000 visites en un mois tout pile, suis trop contente...

Joyeux Premier Moisiversaire le blog... 
Et je vous dis mille fois :
 

Les trois piliers de la sagesse...

Non, Lectrice, Lecteur, je ne vais pas te faire un rappel de l'histoire de Lawrence D'Arabie, bien que pour ta culture générale, je t'invite à lire le merveilleux livre des Les Sept Piliers de la sagesse de Thomas E. Lawrence...

Ici, je te parlais de mes bonnes résolutions:

Je te disais que je voulais stabiliser ma glycémie, faire un dextro plus régulièrement, manger mieux, atteindre un 6 d'hémoglobine glyquée, et faire du sport.
En gros :  


Rééquilibrage alimentaire, Traitement et Activité Physique

 Voici les trois éléments indispensables qu'il te faut savoir,  pour atteindre le sésame:

l'équilibre ...

Toi, t'es pas diabétique (ou tu l'es donc ça te va), et pourtant, tu consultes mon blog, et tu te poses la question, de "pourquoi"  je te parle de ça ???
 Eh bien parce que l'activité physique, je zappe...C'est comme à l'école,  j'avais des mots d'excuses, pour ne pas faire du basket, du volley, de la gym, et surtout courir  dans la cour, où tout le monde pouvait te voir...
Non non, le sport et moi on fait quatre, voir cinq...
Et pourquoi, je te parle de ça???

Parce que tout simplement, à partir de demain, je commence une activité physique régulière ...

Oui oui, le sport, le SPORT, je vais faire du sport...

Famille, amis, vous qui me connaissez, ne riez pas... c'est pour de vrai...

En gros, tu vas avoir sur mon blog, les résultats d'un régime rééquilibrage alimentaire, (faut que je tienne, faut que je tienne) avec du sport (faut que je tienne, faut que je tienne), sur 3 mois. Oui, hier je te disais, que j'avais fait une prise de sang, c'est pas pour le plaisir de me faire vampiriser voyons...
Je voudrais voir un cycle complet de mon petit globule (voir post d'hier), avec traitement, rééquilibrage alimentaire et sport. 
Donc, je vais essayer de perdre le poids pris pendant ma grossesse, dans un premier temps, en gros les 8 kilos de hanches et de ventres, qui m'empêchent encore de rentrer dans mes pantalons d'avant... Et les 8 kilos d'après, histoire de re-rentrer dans les pantalons d'avant l'insuline...
Ouais, je sais, je garde mes vieilles fripes, et alors...
Et surtout de stabiliser mes glycémies, et de casser l'insulino résistance (résistes, résistes, tu vas voir ce que je vais te faire), genre attaque foudroyante... 

Donc, du sport, et pas seulement la petite promenade d'un quart d'heure que je fais avec mon fiston, quand il ne pleut pas, autour de ma maison, comme un mégère emprisonnée apprivoisée à la maison.Parce que la sportitude de Deseperate Housewives de Gabriel Solis, faisant son jogging dans Wisteria Lane, ne m'a pas encore transpercée. En plus,  on a pas encore vu courir de baleine en basket dans mon village de 220 âmes dont l'âge moyen se situe autour des 75 ans.Et pour sur, ça ne commencera pas avec moi ...

Que je t'explique, sur la droite de ton écran, sous ma tronche photo, tu vas avoir un petit encart, avec  les kilos perdus et tout le tintoin.
Deux fois par semaine, je viendrais te faire un topo sur ce que je fais, et comment, je fais.
Je l'ai noté dans mon agenda, histoire de pas oublier...

Mais tu voudrais peut être que je te dise comment ? ....
Non je n'ai pas de WII FIT, ni de console magique sportive...
Non, le Père Noël ne m'a pas emmené un vélo d'appart, ni installé une salle de sport dans mon garage.
Non, mon homme ne m'a pas offert un coach à domicile, d'ailleurs il me dirait, comme les médecins, infirmiers ou kiné, de mon coin, "pas de domicile ma petite dame"...

Ah ah ah....

Demain je te dis tout...







samedi 19 janvier 2013

se faire vampiriser...

Passage obligatoire  chez le vampire...
Hémoglobine, tubes, aiguilles... la totale !!!

Je ne parle pas du dernier film sur les vampires à la mode mais  d'une prise de sang. Oui parce que j'en ai déjà parlé, nous les diabétiques, on doit vérifier tous les trois mois notre HbA1c... 
L'hémoglobyne glyquée, je te l'ai déjà dit,  reflète notre diabète et surtout son équilibre sur les trois derniers mois.
Pourquoi 3 mois ? Tu attaques fort là, Lectrice, Lecteur...

Pour tout te dire, je ne m'étais jamais posée la question, parce qu'on m'a toujours dit, "on se revoit dans trois mois avec votre prise de sang", en sortant de chez le médecin ou diabéto. Et je partais, tranquillement, avec le petit papier, que parfois j'oubliais pendant 6 mois au fond du sac, (imagines, le sac d'une femme, tu rajoutes tout le matos d'un diabétique et c'est le sac de Mary Poppins...) Je partais donc, en oubliant mon ordonnance, sans culpabiliser, ni m'en soucier, ni même avoir l'envie "de vouloir" aller faire un tour au labo.

Donc, la réponse à la question, parce que je l'ai cherché et trouvé: correspond à la durée de vie d'un globule rouge...

Eh oui...

Et là, je me prends pour Dora l'exploratrice, et je te dis "c'est gagné, c'est gagné", si t'as trouvé...
Je ne m'avancerai pas à te raconter la vie du globule rouge. Je ne suis absolument une scientifique (eh oui) , mais tu peux trouver ici un joli topo, bien scientifique...

Sinon, je fais appel a tes souvenirs d'enfance, tu sais, dans les épisodes de "voiccccciiiiiiii la vieee, la belle viiiieeee"... 
Bref, grosso modo et surtout merci le petit dépliant de Lilly, que je trouve très simple et que je cite:
 "un globule rouge est constitué d'un certain pourcentage de pigment rouge, appelé hémoglobine. Ce dernier est capable de fixer le sucre (glucose) circulant dans le sang, appelé la glycémie. "



Tu l'auras compris, c'est un peu ton agenda, tu lui rentres des données en mangeant bien ou mal, et il te ressort les données genre, tel jour un Mac Machin, ou tel jour un paquet de palmitos (oups)...
Tu ne peux rien cacher, ni au gentil globule, ni  à ton diabéto, qui saura te sermoner  en fonction du taux ...

Donc, avec la vampirisation de ce matin, je passe  le BAC glyquée, et à mon avis, je suis au "repèchage", car mon Papillon FreeStyle(dextro) n'a pas été gentil en faisant la moyenne des glycémies... ça aussi  je t'expliquerai comment essayer de deviner son HbA1c avec son dextro... ça demande un grannnnnnnnde dextérité, ou plutôt la perte de sensibilité de tes bouts de doigts, avec de nombreux dextro (pic pic)...

Faut quand même que je te dise un truc. Ton chiffre doit être inférieur à 7% car cela retarde les effets du diabète. Plus le chiffre est élevé, plus le risque de complications augmente. Un jour je te parlerai des complications, je te dis un jour, car franchement, là tout de suite, j'ai pas envie... savoir que tu peux perdre la vue, être amputé ou  sous dialyse... brrrrr...
 
L'infirmière du labo (désert médical: une infirmière à domicile tu rêves), m'a vampirisé avec une rapidité foudroyante. Genre, je te tâte la veine, je la trouve, je pique, et hop, emballé c'est pesé ...
Honnêtement on dirait vraiment qu'elle aime charcuter la veine. Oui oui, je te le confirme, elle me souriait pendant la durée de la chose... elle s'est penchée, vers moi (je pouvais sentir sa respiration dans mes cheveux brrr j'aime pas ça) est  partie chercher le pauvre globule qui n'a rien demandé au fin fond du bras,  c'était une sadique, une vraie sadique ...
Le Pépé diabéto avait demandé un bilan hormonal, histoire de voir, si ma grossesse ne m'a pas transformée en homme-Yeti poilu (Ah non, ça c'est parce que je snobe l'épilateur ou l'esthéticienne). Jai eu droit à la maxi prise, genre 12 tubes... rouges jaunes vert.... (vive Bob Marley), qui partent tous, pour Paris, avec un résultat dans 10 jours ...
"Pardon", lui ai-je dis... et mon HbA1c, je l'aurai quand? (ça prend une demi journée dans l'autre labo où je vais). Bah tiens, quand ils auront les résultats...Mais bien sur, et "la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu"


Et je termine par une pétition pour les enfants diabétiques, qui font souvent des hypo et des hyper, qui sont difficile à contrôler. 
Un capteur existe, mais autant la Sécu rembourse les cathéters, la pompe, la location de la pompe, le prestataire qui s'occupe de la pompe (et qui facture cher sa prestation)... mais pas du tout les capteurs, qui pourraient éviter de nombreux problèmes aussi bien pour les enfants que pour les adultes d'ailleurs. Enfin, là, c'est une pétition pour les enfants... 


Le Capteur Glycémique KEZAKO ?

Cela permet, une surveillance bien plus importante, et bien plus bénéfique, le capteur prend la glycémie, et transmet le résultat à la pompe à insuline... Imaginez vous, faire des dextros à des tout petits, c'est vraiment horrible. Mon fils, y a eu droit, son pied était plein de petites plaies et j'ai trouvé ça, vraiment dur. Imaginez le stress des parents, la douleur de l'enfant. Le capteur coûte 35€ pour 3 jours en moyenne, c'est cher, c'est sur, mais capital pour certains malades fragiles. 


Je vous remercie d'avance...

jeudi 17 janvier 2013

6 mois de bonheur

Il y a 6 mois mon fils, me faisait découvrir cette petite  bouille.

Et depuis 6 mois, il n'y a pas un jour où ses yeux qui se posent sur moi, avec une intensité aussi forte que l'amour qui nous lie.

Après 8 ans de galère, 8 mois de grossesse dite "fragile" ou "pathologique", avec la peur de le perdre des premiers mois, la peur de la grande prématurité, la peur de le perdre à la naissance, quand son petit coeur, ne supportait pas les contractions, et qu'on a dû faire une césarienne sous anesthésie générale, la peur des examens qui lui ont été fait en néonat, la peur qu'il soit diabétique, qu'il soit malade ...  et le bonheur intense de l'avoir dans mes bras...

Depuis 6 mois, pas une seconde, pas une minute, pas une heure ne passe, sans que mon amour pour lui ne grandisse un peu plus.


Aujourd'hui, il a 6 mois, c'est une demi année, une demi année de bonheur intense avec des pleurs, des cris, des câlins, des tétées, des bibis, des jeux, des découvertes...

Bon 6ème moisiversaire mon Amour, je t'aime  mon fils.




mercredi 16 janvier 2013

Le diabète: c'est pas que pour les humains...

Tout est dans mon titre...

Si je vous dis que Médor peut être diabétique, tout comme Mistigri ou le Piaf...
Ouais, parce que le diabète chez les animaux ça existe.
A l'état sauvage, l'animal n'a pas de traitement, donc il trépasse...
A l'état de domesticité absolue, où la mère Michèle qui a perdu son chat, et le père Lustucru qui lui a rendu, lui donne trop de bonnes choses à manger (grosse pensée pour ma Mamie qui donnait des petits pains au lait, à Lulu son bouledogue).
Du coup, on voit apparaître des traitements, des injections etc...
En bref, comme pour nous, le chien se soigne contre le diabète...

Mais là, je suis tombée de haut, quand j'ai vu ceci:

trouvé ici pour 115€90


Que je t'explique, moi, j'ai le même.
Oui oui, mon machin a dextro c'est un FreeStyle Papillon...Le même que sur la photo ci dessous:

http://www.vivreavecundiabete.com
Bon je t'avoue, que je l'ai depuis 2009, qu'il a fait la guerre, que j'en ai eu depuis 3 autres différents, et que je reviens toujours au FreeStyle, car c'est le plus fiable. Le dernier que la toubib m'a prescrit (car le mien, elle le trouve trop vieux), a  2 mois et sa pile à déjà rendue l'âme 2 fois... c'est le fameux BG Star, qui n'a de Star que le nom... enfin ça, c'est mon avis, et ça n'engage que moi, je te ferai un post sur les différents appareils bientôt...

Mais alors, là, j'en reviens toujours pas...

Un FreeStyle DOG ou CAT... ça m'éclate ...

Question existentielle...

Quand tu fais un dexto à ton petit caniche (Nelson chez moi et non Médor), est ce que tu crois sincèrement, qu'il va te tendre gentillement sa papatte..." genre, vas y Maîtresse, fais moi mal"?
Moi, je lui fais une fois, la seconde, il m'arrache la main, tel un doberman s'acharnant sur un steak bien saignant. Bon, mon chien il a 12 ans, et il est vieux, mais pas diabètique, enfin je crois...
Le chat, lui franchement, tu peux courir pour l'attraper... pas fou le Cat's. Mon Chat, "Google" de son petit nom, ne me laisserait jammmmmmaisss le toucher pour lui faire un dextro, je terminerai, en charpie, et pourtant, le Googoo, il est trop gentil, il ne griffe jamais, il te fait juste suer quand c'est l'heure de manger avec ses Miaouuuuuuuuuuxxxxxxxxx ...

Franchement, je l'aime mon papillon FreeStyle, mais maintenant que je sais que les Laboratoires Abbott, le font en mauve pour les sacs à puces, je me dis, que je veux le même pour moi. Parce qu'un FreeStyle mauve pour une nana c'est glamour... S'en fiche le chien,  de l'avoir en bleu ou en mauve. Remarques, le chien, il s'en fiche de savoir à combien de glycémie il peut avoir, l'essentiel, c'est que tu le sortes, que tu lui donnes à manger, et que tu lui fasses des câlins...


Pour des infos sur le diabète de nos amis, je t'invite vers ce site: http://www.diabete-chien-chat.com.fr



Je ne regarderai plus mon Lecteur comme avant...

Wouaf-Wouaf...

mardi 15 janvier 2013

Régime 0 - Gâteaux 1

Lâche que je suis, je me suis jetée après une demi journée de régime strict, sur un putain de paquet de gâteaux...
Oui oui, Lâche, je te dis, je suis une Lâche...

Hier (lundi donc), je devais commencer mon truc immonde à 1000 calories enfin 1200 calories... Que j'ai reporté à ce matin, parce que, tu le sais bien, on ne commence JAMAIS un régime, le lundi.
Me voilà ce matin, levée avec de bonnes intentions, un repas  de midi light, légumes, viande et rien d'autre...
Régime quoi !
C'était sans compter, sur une envie frénétique de manger, n'importe quoi. Un appel irrésistible du placard à "sucre",  oui, oui le placard de Gonzo (cher et tendre se prénomme Gonzague), qui me dit doucereusement:
"Viennnnsssss, viennnnnnnnnnsssssss".

Faible, Lâche, j'y vais.

Je me sermonne, je bataille, je mène un combat, digne d'un boxeur, une main collée sur la poignee. Une droite, une gauche...
J'esquive avec un verre d'eau.
Je recule pour éviter le coup, et là,  je suis K-O...

Mon cerveau, c'est comme un âne, tu lui dis avance, il avance pas. Tu lui dis "recules", il recule pas... et "PAFFFFFFF" le coup dans  l'estomac, la faim tenace, l'envie sournoise de succomber...

Je lui dis, "mange pas", et pfff me voilà, la main dans le paquet, assise devant le PC, visitant mes blogs chéris, dégustant savoureusement, un vil gâteau qui m'a bien eu , dont, évidement, je vais engloutir toute sa fratrie sans m'en apercevoir, et surtout sans culpabiliser...

Oui, mais ça, c'est pendant que je mange, car je suis anesthésiée par le doux goût du sucre...
Après, il  monte à mon cerveau K-O, qui me chatouille l'estomac trop plein, et qui vient me dire en riant, "c'est pas bien, je t'ai vaincu".

Lectrice, Lecteur, je te défis, de me dire que cela ne t'es jamais arrivé, que tu n'as jamais succombé...
Ne te moque pas...
Je suis Lâche...
Puis ces gâteaux, sont même pas à moi.
Comment dire à mon Homme, que je lui ai volé l'intégralité de son "goûter futur match de l'OM",bah oui, voir 22 guignols courir sur un terrain, ça creuse ...
Comment lui cacher que j'ai englouti d'un coup, ses gâteaux, dont je dis souvent "bahhhhhhh, beurkkkk, j'aime pas ça",  quand il les glisse dans le caddy (oui, je sais marque déposée)..
Bref, imagines toi, la vague de plaisir solitaire, submergée par une énorme culpabilité.
Je parle toujours de mon gâteau, que va imaginer ton esprit tortueux ...

Je tourne, je vire, et je tape le texto: "j'ai achevé tes palmitos".
J'ose pas l'envoyer,  je le mets en brouillon...
Je dois cacher l'objet du délit, le paquet vide.
J'en frémis, je me dis "c'est une cause de divorce, il va me quitter"...
Bon, là, tu l'as compris, le sucre tourne autour de mes neurones, comme un électron libre...
Je transpire.
J'angoisse.
Je cours à la cuisine, me faire un thé vert, comme si j'allais me purifier avec... j'y mets une sucrette (culpabilité)..
Je suis fatiguée.
Mon fils dort.
Je tombe comme une masse sur le canapé.
Qu'ai je donc?!
Je dors.
Le babyphone me réveille: mon fils hurle.
Je me relève... mère indigne ...
Je me teste:  3.18  de glycémie
Et là, je suis K-O...


Moralité:  je hais ces fichus gâteaux, et demain, je m'y mets vraiment...
... de toute façon, y'a plus de gâteaux dans mon placard....

dimanche 13 janvier 2013

Lecture du dimanche

Chez le diabéto, j'ai volé pris, quelques petits livrets sur le diabète, histoire de te faire partager les informations qu'il y a dedans, au cas où...
Bah oui, un Closerdiab, Ici Diabète ou  Madame Diabète y a pas, alors on se contente de ce que nous avons...

Pour commencer, je te montre ceux de Lilly Diabète. 
Ils sont bien fait, et contiennent un minimum d'info, pour en savoir plus sur la maladie.

Moi j'ai pris le "memo sport", je compte m'y mettre, un jour, peut être, dans mes rêves...
J'ai pris le "mon médecin m'annonce que j'ai un diabète gestationnel". C'est pour pouvoir répondre aux questions qu'on pourrait me poser. Bah, oui, parce que je suis une pipelette qui parle diabète, et que je ne sais pas tout...
 J'ai pris le "patientes diabétiques, pourquoi et comment programmer votre grossesse?". Bon ça, évidemment, c'est pour le fun, parce que moi, ma grossesse l'an dernier, elle était pas préparée et elle s'est bien déroulée...
Le"petit guide des glucides et des calories lors de repas rapides". Bon tout est dans le titre , puis m'en fiche, je mange pas dehors... enfin, hors de chez moi... j'avoue, à la campagne, pas de Mac Do, de Cafet. ou de bar à salades...
Et pour terminer le fameux "tout savoir sur l'HbA1c" ...

Kezako HbA1c ? C'est l'hémoglobine glyquée jeune Padawan (apprenti chez Star Wars), le taux de sucre dans mon sang, sur une moyenne de 3 mois (en résumé).
Tu croyais quoi, que c'était la nouvelle grippe N1H1 x 100, et que tu allais devoir courir à la pharmacie, chercher des masques et des solutions hydromachin pour les mains...

Eh non, HbA1c c'est notre moyenne, c'est ce qui détermine la stabilité ou non, de notre diabète.Et pour tout t'avouer, c'est comme ça qu'on se parle entre diabétique :

Dessin perso, aucun enfant n'a été exploité...

Mais bon, à force, les termes médicaux on s'y fait. Puis HbA1c, c'est si facile à taper sur un clavier ...

Revenons à nos moutons tonton tontaine...

Lilly Diabète a également un site internet où tu as d'autres petites choses bien sympa, sur l'alimentation etc.
Je ne suis pas sponsorisé pour écrire cet article, mais je suis tous les jours avec "Lilly", car le laboratoire qui édite ces petits livrets, c'est aussi lui, qui fabrique mon insuline.
Eh ouaissssss à côté de Strasbourg en plus...



Donc, voilà, j'ai aussi ces autres livrets en stock, qui concerne le diabète pour les personnes âgées (j'ai encore le temps), et le diabète vs permis de conduire...
Permis, conduite, route, etc, j'en reparlerai bientôt...

Puis le fameux MIEUX suivre son diabète que j'ai lu, relu à chaque rendez vous chez les diabéto, car Lectrice, Lecteur, je te le "redis", y a pas de magazines people ou de Chasse magazine, ou de jardinage pour les pro, dans les salles d'attente, des publicités livrets créés, édités et diffusés par des labos...


Tu dois te dire, un post sur son blog, complet pour ça... rien que pour ça...En plus je te détaille même pas ce qu'il pourrait y avoir comme précieux conseils dans ces machins.
Ouais, c'est dimanche et mes neurones sont en mode "fatigue" + + +...

Tu vois, c'est régime à partir de demain (1200/1300 calories au lieu des 1000 du diabéto trop fou Pépé), donc, je vais avoir de quoi te parler la semaine prochaine, de ça et d'autres choses ...

samedi 12 janvier 2013

après le choc...

Bah oui, le choc du régime ultra light, je me remets doucement ou pas...
Et je commence à l'envisager doucement ou pas...

Je me trouve en hyperglycémie depuis hier soir, car, devant le diabéto, j'ai dû baisser le débit de ma pompe.  Bon, on reste zen, on prévient cher et tendre, que je risque de m'énerver un peu pour tout et pour rien, et on reprend le train train du samedi...

Oui, lectrice, lecteur, je te l'affirme, je déteste être en hyper... primo, parce que ça fait monter ma tension, secondo, car je suis dans le coton, tertio, parce que j'ai soif tout le temps (note pour plus tard: prendre des "stock option" chez EVIAN ou CONTREX)  et quarto, parce que je vais avoir les gencives qui saignent... Bah oui, c'est gore hein?! mais c'est vrai.
En hyper, au moindre passage de la brosse à dent, je me retrouve en mode Vampire façon Cruella... et j'ai horreur de ça...

Si y'avait que ça, hein !!!

Je me sens oppressée depuis ce matin, genre la poitrine serrée.
Non, mes seins de maman allaitante, ne sont pas en mode cocotte minute.
Non, pervers que tu es, je n'ai pas mis un Wonderbras.

Et ça non plus, j'aime pas...

En bref, me voilà tentée de me faire un petit bolus (injection) d'insuline pour stabiliser tout ça... mais que nenni, je vais respecter la demande de Pépé diabéto, jusqu'à ma prochaine vampirisation prise de sang (samedi prochain).

Bon tu l'auras compris Lectrice, Lecteur, je suis en mode pas contente d'être malade, mais ça ira mieux demain...

Enfin peut être ...

vendredi 11 janvier 2013

Au régime sec...

Exit le 1500 calories que j'espérai...
Bonjour le 1000 calories, que mon diabéto exige...

Mouais, il est gentil Pépé (diabéto), déjà on mange pas grand chose à la maison, mais là je dois stopper le beurre, le fromage, le yaourt, arrêter le pain ou les glucides (il est fou), les 16h, ou les pauses café, et le truc que là, c'est tout simplement pas possible, c'est mon petit carré de chocolat avec le café du midi.

Non, mais ohhhh.. t'es pas fou là...

Pépé faut pas demander la lune non plus... 

J'ai une pompe à INSULINE Pépé au cas où tu l'aurais pas assez regardé... 

Bon déjà, c'est viande blanche et poisson grillé (appelles moi Crésus, vu le prix de la viande blanche, de la volaille  et du poisson au supermarché)... légumes vert (ouais, et la carotte ?! ça rend aimable, il paraît, parce que sans mon carré de chocolat après mon café je serai moins aimable, alors vive la carotttttte) .
Et euh, rien d'autre...
Ouais PAS DE DESSERT... Adieu le fruit, la compote, le fromage blanc, le flan ou je sais pas moi les desserts quoi !!! ...
Non mais là, t'es pire que le régime de monsieur Dukan...

T'es fou là...

Que je te dise en bref pourquoi ce régime sec...

Primo, parce que j'ai des doses d'insulines hoooorrrrribles, et qu'au plus je serai ronde, au plus ça augmentera. Et au plus j'augmenterai, au plus je prendrai du poids...
T'as compris quoi, c'est le chien  qui se mord la queue... wouaf wouaf...

En plus, il me prescrit un médicament, que j'ai déjà pris, y'a pfffff une éternité, et  je lui ai dit, ne pas le supporter (bobo ventre maxi +++ et nauséessss +++++), et qui me permettra de faire baisser mon débit basal (l'insuline par tranche de 24h).Enfin, ça n'a jamais marché, mais il dit que c'est parce que j'avais pas la bonne dose...
Ouais, Pépé, 3 par jour, non mais ça va pas, c'est trop...

Non, mais ohhhhhhh Pépé, sois pas sourd, écoute quand je te parle... 
Impossible de prendre ce médoc, car c'est pas autorisé pendant l'allaitement... (que Arthur arrête j'arrête doucement , 2  pauvres tétées par jours)...

Non mais ohhhhhhh, je t'ai dis Pépé que j'étais jeune maman allaitante...

Tu m'écoutes quand je te parle...

En résumé, je baisse mon débit de pompe,  je m'affame, je prends un super médoc, et je me rends malade digne de la pire gastro que toi Lectrice ou Lecteur tu as pu avoir dans ta vie, (imagines la scène)... et je perds du poids (dans ses rêves)...
Autant me suicider à coup de yaourts périmés comme l'a dit un jour Joé de Friend, je vais tenir une semaine, et encore...

Non mais Pépé là, faut pas jeter Mémé dans les orties parce que là, c'est "NIET "("non" en russe si tu sais pas)...

Alors, le médoc, je l'ai (merci la Sécu de me payer un médoc que je prendrai pas), je le prendrai jamais plus tard , le débit de ma pompe,  je vais le baisser, pas de soucis, et le régime, bah euh, je vais le faire, mais pas aussi strict... sinon, prépare le cercueil, parce que, moi je te le dis, sans mon chocolat du midi, je meurs (ouais, du verbe mourir sans chocolat)...

Non mais Pépé, il est fou et il écoute pas...
Pépé tu me donne envie de retourner voir mon autre diabéto, même si ce n'est que cet été...  Nah !!!

Je te laisse Lectrice, Lecteur avec ce clip que j'adore, d'Olivia Ruiz:




jeudi 10 janvier 2013

Pour répondre aux questions que l'on me pose ...

Vu que parfois, je suis très quiche, je n'ai pas encore trouvé l'option "réponse" aux commentaires, alors je vais faire un petit tour des questions et com' que l'on m' a posé ici...

- Cricket, je suis DID depuis... pfff 2009, sur mon autre blog, dans les archives, il y a quasi le jour pour jour (novembre 2009 surtout).  Pour répondre sur ma famille, comment dire voici un arbre généalogique sommaire pour comprendre la maladie et le pourquoi...

Les coeurs rouge représentent les problèmes cardiaques.
Voilà Cricket, je savais à quoi m'en tenir, je savais que parmis mes frères ou mes cousins, il y aurait forcément l'un d'entre nous qui aurait du diabète... Pour moi l'élément déclencheur, c'est le bilan d'infertilité, sous coelioscopie, où j'ai fait une septicémie. Je l'explique ici dans le post "la pompe de Noel".

Je n'ai pas fait le test "sullivan", car j'étais déjà sous insuline, donc pas besoin de savoir ou non... Puis le régime alimentaire d'une future maman DID et d'une future maman ayant du diabète gestationnel est totalement différent. Moi j'avais 1800calories alors que d'autres mamans diabétiques (voir le site en lien les mamans diabétiques) avaient un régime strict...
Effectivement, un diabète gesta c'est souvent un signe de futur diabète type 2.... mais pas toujours... 

- "Une Angevine", il faut parler, la maladie est bien triste sinon... On reste dans son coin, on fait ce que nous dit le médecin et hop, c'est triste. Alors qu'on peut prendre de façon plus "humoristique" les injections, les pompes au fond des wc, ou les ressucrages intempestifs... N'hésites pas si tu veux en parler...

- Flipperine, beaucouppppp d'examens c'est sur. Mais cela devient une routine. Je préfère largement une tonne de rendez vous à droite, à gauche qu'une semaine d'hospitalisation pour rééquilibrage glycémique...

- Josse, effectivement, avoir mon petit Arthur a changé ma vie, et je passe de beaux moments avec lui...

- Nadine, la pompe j'ai pas eu le choix, je n'ai rien demandé... ce que je sais, c'est que dès que je  ne l'ai plus, et ce même avec des injections avec autant d'insuline , mes glycémies jouent les montagnes russes...
C'est curieux, si tu es en France, que ton diabéto te fasse attendre. Pour l'infection sur les cathé, c'est vrai, cela peut arriver (2 fois pour moi), mais c'est rare,si on fait bien les choses. Pour ma part, le problème venait de l'allergie au sparadrap.... mais même a ça on s'y habitue... J'irai voir tes blogs...


Et pour toi Lectrice, Lecteur, qui passe tous les jours, où qui vient un peu par hasard ou curiosité, je te remercie et te souhaite une douce soirée... 


Parlons des d'jeune's...


image : groupe les ados diabétiques
Durant mes hospitalisations, j'ai rencontré de nombreux "ados" trop âgés pour les services de pédiatrie (max 15/16 ans) et beaucoup trop jeunes pour rester  dans un environnement  essentiellement composé de personnes malades, pour pas dire trop âgées, limite maison de retraite.
En général du haut de ma trentaine, je suis la plus jeune du service diabéto, et l'an dernier, j'étais la seule femme"enceinte" (très cocasse).

J'étais la seule "jeune", oui mais ça, c'était avant ...

Lors de mes deux dernières hospitalisations, j'ai rencontré des ados, de très jeunes adultes, et même des mamans accompagnant leurs progénitures, nouvellement diabétiques (mamans trrrrrèsss angoissées). Et à chaque fois, je me disais qu'ils n'étaient pas à leur place.
Primo, peut être que dans un service de diabétologie, ou endocrinologie, il y a en général que des personnes d'un certain âge (ouais je sais je l'ai déjà dis plus haut), avec qui on ne peut discuter vraiment, car ils savent tout, sur tout, et surtout sur le diabète. Impossible de converser ou d'échanger, car "ils" savent. 
Enfin, là j'ai largement généralisé, car on trouve de gentilles personnes avec qui parler... mais la réalité est là, trop de différence générationnelle, surtout quand tu as deux repas par jour, à une table où on t'a placé et que tu peux même pas lever la tête de ton assiette, pour parler (vécu et vu sur des jeunes qui se sentaient mal)...

En suite, je trouve que partager  une maladie quel qu'elle soit, entre personne d'une même âge, c'est beaucoup mieux, car on peut échanger, et surtout se rendre compte que les symptômes sont souvent identiques, et finir par accepter.

Les ados ont besoin de s'identifier à quelqu'un pour pouvoir accepter la maladie. Surtout quand on est seul dans la famille à être malade. Il y beaucoup d'acteurs ou de "people" qui communiquent maintenant dans les médias pour partager leur point de vue sur la maladie. Comme par exemple Nick Jonas des Jonas Brothers (un groupe de musique, que perso, je n'écoute pas)...
C'est lui, là, dessous, le beau gosse, que les filles aiment bien...


Mais aussi:  Sharon Stone , Patti la Belle, Mary Tyler Moor, Jean Marie Bigard, etc... tous diabétiques et bien plus encore.

Bref, pour revenir aux ados, j'ai découvert sur Facebook un groupe génialissime " les ados diabétiques"que je  t'invite, si tu connais un ados malade ou pour en savoir plus, à  découvrir. Il y a des vidéos tellement vraies et tellement explicites sur les symptômes, les "pic pics "du doigt, les coups de gueule, les victoires sur les hyperglycémies, etc.. .que c'est vraiment positif, et que même moi, avec 20 ans de trop, j'arrive à me prendre pour une ado diabétique (voir video des hypo)...

Il y a aussi, et surtout, l'association "Aide aux Jeunes Diabétiques" dont le site est : http://www.diabete-france.net/, qui apporte beaucoup pour les jeunes malades. Il y a  des colo, des rendez vous, des dossiers etc.. organisaient pour faire découvrir et accepter cette maladie, avec des yeux nouveaux et un langage adapté aux différents âges, enfants ados et jeunes adultes.

Je peux continuer longtemps comme ça, car le sujet est vaste, et la prise en charge médicale diffère vraiment en fonction des régions, des implications des médecins etc... Mais bon, l'essentiel, c'est tu saches, que la maladie, ne touche pas que les adultes, et que même si à la télé, tu n'as pas un "diabéthon", elle touche de nombreux enfants, et qu'elle est aussi dégénératrice (perte la vue, problème aux reins, etc)...

 Ce que je sais, c'est  qu'on a tous besoin d'en parler. Il est pas facile pour un adolescent, un jeune adulte ou un adulte, d'accepter d'être malade quelque soit l'âge. Bien qu'il existe un courant de pensée médical, qui essaie de faire croire qu 'on peut vivre comme "avant" avec un diabète (foutaises). Comment expliquer aux copains, à la famille, aux professeurs, aux  employeurs etc... que tout va bien, mais que rien ne va, quand les glycémies sont déstabilisées.

En parler, diffuser, et surtout accepter que la maladie prenne beaucoup de place dans la vie...
Je te laisse Lectrice, Lecteur, avec une petite vidéo de 12 minutes très bien faite et qui explique bien le diabète insulino dépendant... etc... même pour toi Lectrice ou Lecteur, qui n'est pas diabétique.




Merci à tous pour vos commentaires, pour vos visites, et surtout à Lady M. qui me suit partout et que j'adore. Hier, j'ai passé le cap des 600 visites (différentes) depuis que j'ai créé ce blog...
Merci à vous tous...



mardi 8 janvier 2013

Un deux trois...

3 rendez vous médicaux vendredi, rien que ça...

J'attaque avec mon chérubin chéri et la visite du 6 ème mois...
Je continue avec mon nouveau diabéto, l'autre étant overbookée, ne peut me recevoir avant l'été prochain (mouhaiiiii) mais m'a fait une ordonnance pour la pompe... youpi...

Et je termine avec une radio et une écho du poignet, parce que oui, je te l'ai pas dis, mais je souuuuuuffffffre depuis 10 jours d'une belle entorse, qui me fait "chier" très mal.
En bref, comment attaquer un week end en beauté. Bon, que je t'explique, je suis à Tombouctou les Oies, et quand on parle à la télé de désert médical, bah c'est chez moi.
Heureusement qu'il y a les pompiers, enfin a 15 km quand même ...

Bref, femme au foyer, médecin assuré... j'assume ce pseudo dicton que j'invente.

Le diabéto je connais, il officie dans la clinique, où je passe de douces vacances lorsque je change de traitement. Si tu veux voir à quoi elle ressemble c'est ici que ça se joue. J'aime bien, mais ça me fait un peu trop loin, et je ne me sens pas de laisser mon bébéchou seul , mère indigne que je serai, t'imagines quand même pas qu'il y a des baby sitters quand même... Essaies de trouver une pizza... pffff, vive le rayon surgelé de chez Leclerc.

La pédiatre vient de Russie. Bah oui, elle, elle a fuit son imposition à 13% pour venir s'installer en rural. Et finalement, elle est pas mal. J'adore son petit accent, et je parle un peu russe avec elle... Bah oui, je parle russe et alors...  Italien aussi, si ça t'intéresse...    
 
Et la radio,  je connais car, pendant ma grossesse, j'ai fait une radio des poumons... Eh oui, j'ai atomisé mon fils de rayons alfa, gamma eccetera (etc quoi)... j'avais une jolie pneumonie. Il fallait bien voir jusqu'où étaient atteints mes pauvres poumons... 10 jours d'hospitalisation, autant d'injections d'antibio à larges spectres (ça fait peur hein) et une centaine de nébulisation plus tard, ça allait mieux, j'étais propre de l'intérieur et mon rejeton commençait à danser dans le bidou ...

image d'ici
Pfff, Pour tout t'avouer, j'ai un agenda plein de rendez vous médicaux, digne d'une ministrette ou d'une glandouillette... c'est ça d'être vieille (34 ans et demi) et grabataire (une orthèse ça compte?!) .
J'ai terminé 2012 avec un cardiologue (le coeur fragile chez les diabétiques, il paraît), qui m'a tripoté les seins avec son échographe gelé...

Je commence avec la diabéto pour équilibrer mes glycémies(mouhai, tu rêves là); un rendez vous chez l'ophtalmo( suis binoclarde, et alors ); chez le gygy (bah oui, j'ai pondu un petit poussin l'été dernier, et j'entends bien ne pas m'arrêter là );  pour une épreuve d'effort (euh c'est du sport ça, non?!); un autre truc pour le coeur, genre électrodes dans le cou, donc je préfère ne pas y penser; le prestataire Vitalaire (pompe)  et la diététicienne (euh c'est pas obligé)...


 
Bon là, c'est que jusqu'en mars... et dire qu'il y a des gens qui ne voient jamaiiiiiisssss un seul docteur.

Point positif, quand tu passes un peu de temps à l'hôpital, à la clinique ou autre, tu te fais des amies ou amis, et moi je passe un coucou à Julie...

Tu peux toujours courir pour rencontrer un docteur Ross, un docteur Mamour  ou un docteur House, j'ai cherché, j'ai pas trouvé. Dans mon coin y a que des vieux de la vielle (75 ans le gygy quand même)...
Pfff, heureusement t'as la télé pour rêver (dans la salle d'attente du diabéto), ou les magazines "people" pour t'informer de la dernière ride du cul de Paris Hilton.



En bref, je suis over-bookée-médicalisée et heureusement, j'ai un agenda qui fait "rappel rv"... sinon ...

lundi 7 janvier 2013

Vivre avec une pompe quand on est une femme...

La pompe c'est pas drôle, et surtout pas glamour.

Tu te sens plus comme Robocop ou Terminator que comme Carrie Bradshow ou  Kim Kardashian .

 Oui, je te le dis, c'est pas le top. Tu ne peux pas mettre une robe sans qu'elle passe inaperçue, parce que si t'es une femme, tu l'attaches à ton soutif forcement, enfin pour ça faut avoir ma paire de seins, soit un bon 100D, comme ça, ta pompe est directement recouvert par ta voluptueuse poitrine. 85A passes ton chemin, la pompe au soutif, laisses tomber...

Quand tu mets une jupe ou un pantalon, tu peux envisager  de l'attacher à la ceinture, ou faire ta niaise comme moi, et la mettre dans la poche arrière de ton jeans, façon portable ou paquet de clopes si tu fumes, (moi pas). Le hic, parce qu'y a un hic, c'est que forcément un jour, tu iras faire "pipi" et forcément, tu oublieras de détacher ta pompe, et forcément, elle ira faire trempette au fond de la cuvette en glissant de ta poche...
Rigoles, rigoles, c'est du vécu... 
Ouf la pompe est un vrai sous marin, et contrairement au téléphone portable, elle ne rend pas l'âme, quand elle rencontre la molécule H2O... Sont intelligents chez Medtronic...
ça aussi, c'est du vécu...
Puis quand tu la mets dans la poche de devant, tu t'exposes à ce qu'on t'appelle "Robert", vu que tu auras une belle protubérance digne d'un acteur de film Olé Olé... Enfin, ça, j'ai jamais vécu...ouf !!!

La nuit, je la laisse entre mon mari et moi, je me sens libre  comme l'air ... ma "tubulure" de" cathé" étant assez longue. Sinon c'est attaché à la taille par une ceinture élastique fournie avec le truc, ou clipsée au pyj/nuisette, qui te gène si t'es comme moi, une "tourne boule nocturne"... Mais imagines toi, la scène  folklorique, quand Chéri vient se blottir contre toi, cherchant la douce chaleur de ton corps, et qu'il t'arrache la pompe, ou qu'une nuit, tu donnes à moitié endormie, le sein à ton cher bambin, en faisant ton travail  de maman, et que celui ci, t'arrache l'engin d'un coup sec à 3h45 du mat'...
Vécu ça aussi (les 2)...
Pff, la pompe c'est l'horreur, t'as toujours ta tubulure quelque part, genre, quand tu remontes la fermetures de ton pantalon, après la pause "pipi",  ou comme moi, dans une cabine d'essayage chez Kiabi...
Oups, coupée en deux. la tubulure.. minnnnnnceeeeeeee , merrrrrrrrrrrr.....credi.... tu hurles, on te regarde genre, elle a déchiré le pantalon car c'est une baleine,  mais non, en fait, t'es juste dans la mouise, car t'as plus d'insuline...

Allé, une dernière anecdote perso, c'est pas la dernière du blog, je te rassure. Je suis dans la salle d'attente de ma généraliste, bondée de monde un samedi matin, la pompe dissimulée entre  mes "nénés", sous mon pull, sonne, je vais quand même pas me déshabiller devant tout le monde?!...
Elle sonne mon fichu "rappel glycémique "(me tester quoi), une fois, deux fois les gens te  regardent... trois fois, ils te fixent fortement, quatre fois, ils sont excédés, et à la cinquième, une mamie, qui te dit:" vous pouvez pas répondre, et sortir téléphoner, quelle impolitesse"... et là de rage, tu dégaines une énormité, plus grosse que toi, tiré de ton esprit tordu, et  tu lui dis :
 "c'est pas le portable, mais mon pacemaker MADAMEEEEEUUHHHHH"... 
Silence dans la salle d'attente, suivi d'un "bipppp" de pompe assuré...

Allé, voici  trois autres façons de porter la pompe, que j'ai trouvé sur le net:




Déjà essayé, mais euh.. moi, elle me gène sous le bras...
Puis ça fait style, un 3éme sein ..










 Très Sexy, mais euh, faut que ça tienne tout seul, sinon splash "par terre".




 Sur le mollet...
Mais tu le mets où ton cathé?  dans le mollet? non mais ça va pas, ça doit te tuer de douleur...




Bon, à part critiquer, qu'ai je à te proposer, jeune Padawan de la  pompe?...

http://www.pochettepourpompeinsuline.com
Vas , faire un tour chez "pochette pour pompe à insuline"... Parce que franchement, quitte à mettre sa pompe à la ceinture, autant avoir, une ceinture et une jolie pochette...Made in France en plus....

Oui parce que je t'ai pas dit, mais, la pompe, quand tu l'as mise dans ta poche arrière de jeans, devient pour un voleur lambda, un objet à arracher, croyant qu'il s'agit du dernier smartphone à la mode. Bien bête, est l'individu quand il se rend compte que la "chose" est tenue par un cathéter... Histoire vécue par connaissance d'hospitalisation, qui me l'a raconté ...

Donc, si tu as un truc pour l'attacher à la ceinture, c'est mieux...


Sinon, pour nos amis anglophones, t'as ça:

http://www.toosweetboutique.net/
 Moi j'aime y jeter un coup d'oeil, c'est frais et coloré, ça donne envie d'en manger, c'est pour les enfants (quoique) ...

Bref, je te parle de pochette pour pompe. Moi j'en couds ou j'en tricote, pour mettre ma pompe au chaud, mais ce que fait cette maman (Pochette pour pompe), c'est génial. Elle donne envie d'avoir une pompe.Euh ouais, non pas vraiment...


Donc voilà, en résumé, la pompe c'est pas "bling bling" à la base, mais en mettant quelques strass (le prestataire qui gère la pompe me tuerait s'il savait que j'y pense fortement)... ou en trouvant le bon endroit, la bonne pochette, tu peux vivre avec.

Remarques, est ce que t'as le choix?