Enter your keyword

Le diabétique est un menteur...

C'est bien connu, le diabétique est un menteur.
Il ment sur ce qu'il mange... (il mange trop, c'est certain)
Il ment sur ses glycémies...  (vu qu'il mange trop, il a de fortes glycémies c'est sûr)
Il ment sur ses activités physique... (vu qu'il mange trop, que ses glycémies sont hautes, il ne bouge pas du canapé)

En bref, il faut toujours remettre en doute ce qu'il peut dire...

Cela peut vous choquer, mais oh mon Dieu, c'est bien la vision de certains membres du corps médical, qui n'ont parfois rien à voir avec les diabétologues, endocrinologues, diététiciens spécialisés en diabétologie etc....parce que eux ne doute jamais (ils vérifient avec les prises de sang, mais ne doutent jamais ou presque)

Non non, soyons clairs, le diabétique ment toujours...

Mais pourquoi donc parle t elle de cela? Lectrice, lecteur, mais non, je ne fais pas de généralisation... c'est une réalité réelle si je puis dire, et pour la faire vivre, voici ma petite expérience personnelle du jour...

Hier je vous parlais de mon rendez vous à la maternité (petit résumé bientôt)

Pour l'heure, je veux vous raconter une petite histoire (la mienne bien sur, mais je ne suis pas seule dans ce cas)...

Il était une fois un gros bébé, un gros bébé qui avait pris plus d'un kilo deux en trois semaines... (estimation à mon avis à la hausse vu la prise des mesures)
Il était une fois un maman, qui  avait pris 800 grammes en 3 semaines... (réalité: +5 kilos tout rond en 8 mois, génialissime pour la maman pas pour la gynéco "c'est trop")

Le docteur après l'échographie, demanda le carnet de glycémie de la maman. Oups, pas pris, laissé a côté du lecteur de glycémie dans la cuisine...  bah oui, c'est pas le genre de chose que je déplace...

Le docteur fit une petite réflexion à la maman: "vous l'oubliez sans arrêt ce carnet"... (bah oui, sauf en diabéto car c'est la bas que j'en ai vraiment besoin)...
_euh mais ça va docteur, juste une grosse hyper en 3 semaines à 3.25 après une après midi complète de contractions (merci cortisol/hormone du stress d'avoir fait monter mes glycémies) et une petite hypo à 0.50 ... Le reste ne dépassant quasi pas 1.40 grand max en post prandial (après mangé).

Le docteur (sourire qui en dit long):

"je veux que demain, vous me faxiez vos 3 dernières semaines de votre cahier"...
 Euh oui, par chance l'homme à un fax au travail... mais euhhhhhhhhhhhhhh pourquoi puisqu'on se revoit dans 15jours..." non non demain"

Sur ce, consultation avec la sage femme, et là, blablabla dont je vous parlerai aussi, sur un sujet tout aussi épineux : le poids.

Appel de la gynéco pendant la consultation, j'entends des trucs qui me plaisent pas (eh oui, diabétique mais pas sourde l'ouie) et là, encore une fois après qu'elle ait raccroché:

"n'oubliez pas le fax de vos glycémies demain...
 Puis elle enchaine:

"Vous savez, il a pris trop de poids (bah oui, mais je sais que c'est surévalué) ,  on aime pas les bébés qui prennent autant de poids en fin de grossesse (idem pour les mamans il parait), ils sont plus fragiles (c'est pour ça qu'on fait un suivi non), ils vont plus mal à la naissance... "(tiens un mot qui me rappelle quelque chose)... blablablabla... et re blabla...

Euh oui je connais les  conséquences de mon diabète sur mon enfant... c'est mon second... je me suis BEAUCOUPPPPP renseignée, j'ai beaucoup cherché des informations  etc...

ALORS , mince, pourquoi ne pas me croire? comment je raconte des histoires? 
vous corps médical, vous ne me croyez pas?...

Pourtant, je ne mens pas, je n'affabule pas, je  vous dis le reflet de mes glycémies... 

eh bien non, même mon chéri, a dit que j'avais jamais été aussi bien, au niveau diabète... Mais non, MENSONGE... faut absolument ces fichues 3 semaines de glycémies...

Soit, je vais les envoyer...  surement jeudi quand j'aurai digéré la pilule et que j'aurai eu ma diabéto au téléphone. 

BON , je dis rien, et je garde sur moi . C'est sur, que c'est ma faute, si mon fils profite bien, s'il prend du poids. C'est sur, qu'être diabétique,  c'est une plaie pour une future maman, car l'ombre sombre de la mort in utéro plane au dessus de la tête, en fin de grossesse... C'est sur, qu'en plus des contractions, du stress de cette grossesse, etc... je  dois en plus prouver mon innocence, ma vérité...

Mais bon sang. 5.9d'hb, c'est le reflet de mes glycémies, c'est le reflet de mon alimentation, c'est le reflet de ma vie de diabétique. C'est ce chiffre là, qu'il faut prendre en considération, car sur le cahier, on peut marquer n'importe quoi.

Comment n'importe quoi?

Bah oui, si j'ai 3 grammes, je peux très bien y noter 1... qui verra la supercherie?  je peux me mentir à moi même, je peux décider de mentir à ma diabéto, qui , elle en fonction des analyses sanguines ne me loupera pas. Car oui, le cahier peut mentir, mais le sang non ...

Puis ils oublient un détail, le carnet de glycémie, est un carnet personnel. Un lien entre la diabétologie et nous. Un lien qui permet de mieux comprendre sa maladie, ses erreurs,ses maladresses avec l'insuline par exemple... C'est un journal intime, à la fois personnel, et pour un public limité  voir V.I.P.
Sur mon carnet, j'y mets mon poids, parfois mes humeurs (souvent des "putains de merde" contre moi même quand les glycémies ne vont pas bien, mes hospitalisations, ma tension, si j'ai des contractions, si j'ai eu un soucis... en bref, c'est presque mon journal intime, bien plus qu'un simple carnet de suivi glycémique...

Je voudrais aussi dire, qu'ètre diabétique c'est déjà être responsable mais pas coupable...  On ne maitrise pas tout, surtout pendant la grossesse. Je peux ne rien manger, et mon enfant peut très bien puiser dans mes réserves... et c'est ce qu'il fait, puisque lui, aurait pris 400grammes de plus que moi...
Cette réserve alimentaire, malheureusement je ne la maîtrise pas, je ne la contrôle pas...

Alors cessons de croire que nous diabétiques, nous futures mamans diabétiques, ou moi Céline future maman, sommes des menteurs...
Combien de fois l'ai je entendu dans une phrase tortueuse??? Les sous entendus même les plus grossiers sont tout autant douloureux et culpabilisants, surtout quand la vie d'un petit être est en jeu...

Oui je suis diabétique, et non, je ne mens pas !!!

La suite de la conversation avec la sage femme demain, car il est plus de 3h du matin, et une nouvelle insomnie m'a prise, l'angoisse, la peur, le stress, ...






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et un petit mot pour la dame...

Les signes du diabète !!!

Les signes du diabète !!!
En cas de doute, n'hésitez pas à consulter
Textes et photo restent ma propriété exclusive . Pour toute utilisation, me contacter. Fourni par Blogger.